Sélectionner une page

Le carnet d’entretien d’une voiture est un bon moyen d’enregistrer vos dépenses en voiture et de les déclarer dans votre déclaration d’impôts pour augmenter votre remboursement d’impôts.

Si vous êtes une petite entreprise et que vous utilisez votre voiture à des fins professionnelles, le régime fiscal en vigueurs vous permet de déclarer certaines dépenses liées au véhicule dans votre déclaration d’impôts. La partie difficile consiste à tenir des registres et à calculer ses couts de déplacement avec franchise.

Les véhicules personnels utilisés à des fins professionnelles par les collaborateurs ou le dirigeant, font l’objet de remboursement de frais. L’entreprise reverse, alors, une indemnité compensatoire, appelée indemnité kilométrique. Cette indemnité est évaluée forfaitairement par l’administration fiscale qui édite, à cet effet, un barème appelé barème kilométrique. Celui-ci ne s’applique qu’aux véhicules personnels des salariés ou du dirigeant.
Dans cet article, nous vous présentons les trois meilleurs carnets d’entretien donc vous pourriez vous en servir pour enregistrer facilement vos dépenses lies à votre voiture. Comment utiliser le carnet d’entretien de votre voiture pour réclamer des frais de voiture, que vous soyez un particulier ou une PME.

Si vous êtes indépendant ou freelance et que vous utilisez régulièrement votre voiture pour le travail, vous obtiendrez généralement un remboursement d’impôt plus élevé en utilisant un carnet d’entretien bien organiser.

Même si cela demande un peu de patience au début, l’utilisation du carnet d’entretien est habituellement assez pratique quand vous vous y mettez un peu de concentration et que vous commencez très tôt.

Comme la plupart des citoyens taxable, que vous le vouliez ou pas, vos impôts sont désormais prélevés à la source de manière automatisée. Par contre, il est aussi possible de faire une déclamation d’impôt en associant les données présentes dans votre carnet de bord.

Le tarif par minute et par kilomètre pour tous les véhicules est dorénavant fixé par le service des impôts et est juste calculé sur une note moyenne. Ce qui signifie que si vous utilisez un gros véhicule et que vous l’utilisez régulièrement, il se peut même que vous soyez en perte.

Pour la plupart des contribuables, la déduction des frais de voiture est probablement la méthode la plus populaire et la plus préférée pour calculer et déclarer les frais de voiture. Demandez à votre conseiller fiscal quelle méthode vous convient le mieux.

Comment fonctionne le journal ?

Si vous tenez un journal de bord, votre droit à des allègements fiscaux dépend de la fréquence à laquelle vous utilisez votre véhicule dans le cadre de votre activité. Le pourcentage d’utilisation professionnelle est le pourcentage de kilomètres que vous effectuez à des fins professionnelles.

Comment utiliser votre journal de bord

Pour calculer le taux d’imposition pour l’utilisation professionnelle, vous devez tenir un carnet de bord normal. Celui-ci couvrant toute la période sur laquelle vous souhaitez vous faire imposer, 52 semaines pour votre véhicule, y compris toutes les factures et frais liés à votre véhicule.
Le service d’impôts a des règles très strictes concernant la tenue d’un carnet de route pour votre voiture. Alors, respectez-les à la lettre : il ne sert à rien de tenir un carnet de bord, et en le considérera simplement comme sans valeur ; si vous le faites correctement la première fois, vous serez tranquille pendant cinq ans.

1- Le carnet d’entretien voiture du Sibsonais Garagistes

Ce carnet d’entretien pour votre voiture est le plus simple et le plus complet que vous pussiez avoir besoin. Le carnet est constitué de trois grandes parties essentielles et importante pour suivre votre véhicule de manière adéquate et efficace. Ce carnet d’entretien de véhicule vous est livré en un temps record par Amazon. Si vous utilisiez jusqu’à présent la méthode des minutes par kilomètre, les nouveaux changements venant de Bercy pourraient vous être moins favorables.

Le journal de bord devrait contenir tous vos trajets – pas seulement les trajets professionnels.
Ce journal devrait contenir les éléments suivants.

  • La date de chaque déplacement.
  • La date de début et de fin de chaque voyage.
  • Le kilométrage initial et final pour chaque voyage.
  • Le kilométrage total pour chaque voyage.
  • La raison pour chaque voyage.
  • Les dates de début et de fin de la période.
  • Kilométrage au début et à la fin de la période.
  • Nombre total de kilomètres parcourus pendant la période.
  • Pourcentage d’utilisation à des fins professionnelles au cours de la période.

Cliquer ici pour obtenir ce carnet d’entretien de voiture.

Carnet d'entretien voiture
Carnet d’entretien voiture

L’utilisation du carnet d’entretien vous semble-t-elle trop compliquée ?

Peut-être, mais croyez-nous : cela en vaut la peine si vous obtenez un remboursement d’impôts plus élevé.
La bonne nouvelle : si le pourcentage d’utilisation professionnelle reste constant, ……
… Il vous suffit alors de remplir un nouveau carnet de route tous les cinq ans pour une période de facturation de 12 semaines.

Comment calculer l’impôt sur les sociétés

Une fois que vous avez rempli le carnet de route sur 12 semaines, vous pouvez calculer combien votre voiture est utilisée à des fins professionnelles.

Pour ce faire, divisez votre kilométrage professionnel par votre kilométrage total, puis multipliez par 100.

Dans cet exemple, l’utilisation professionnelle du véhicule est de 30 %. Cela signifie que vous pouvez obtenir 30 % du coût du véhicule au cours d’un exercice budgétaire donné.

Quels sont les frais de véhicule que vous pouvez déclarer ?

Qu’entend-on par frais de véhicule aux fins d’impôts ?
Les frais de véhicule comprennent.

  • Les frais de fonctionnement tels que le carburant, l’huile et les services.
  • Classification
  • Assurance
  • l’amortissement du véhicule.

Les coûts des véhicules ne sont pas inclus.

  • Coûts liés à l’achat d’une voiture.
  • Amendes pour stationnement, excès de vitesse et autres pénalités.

Prenez cela en compte.